Contruire son hamac et prendre du bon temps dedans

Construire son propre hamac : 8 conseils et astuces pour le faire soi-même

Les hamacs sont confortables, populaires et apportent de la détente. Grâce à nos 8 conseils et astuces, vous pouvez construire et fixer vous-même un hamac et créer une atmosphère de vacances dans votre maison ou votre jardin. Nous expliquons ce à quoi vous devez faire attention lorsque vous fabriquez vous-même un hamac.

Conseil 1 : Décision de base – autoportant ou attaché ?

Vous ne voulez pas acheter un hamac, mais préférez en construire un vous-même ? Avec un peu de savoir-faire, c’est facile à faire.

Tout d’abord, vous devez décider (en fonction de votre maison ou de votre jardin) si vous préférez un hamac sur pied ou si vous préférez l’attacher entre deux arbres, par exemple.

Conseil 2 : à quelle hauteur le hamac doit-il être suspendu ?

Imaginez : Vous êtes allongé dans le hamac dans le jardin, une brise fait se balancer doucement le tapis d’avant en arrière et vous écoutez les sons des arbres en mouvement. N’est-ce pas de la pure relaxation ? Il est moins confortable si, peu après s’être assis dans le hamac, on sent non seulement le tissu du tapis mais aussi le sol. Cela signifie que vous avez suspendu le hamac trop bas.

À quelle hauteur doit-on suspendre un hamac ? Il n’existe pas de règle de base en la matière.

La hauteur recommandée du hamac dépend, entre autres, de votre poids corporel et de celui des membres de votre famille. Réfléchissez : combien de personnes devraient pouvoir s’y allonger en même temps ? Un hamac trop bas est mauvais, il en va de même pour un tapis fixé trop haut. Plus le hamac est haut, plus la chute est faible – ceci est particulièrement important pour les enfants.

Notre conseil : après avoir fixé le hamac, testez-le directement pour éviter une mauvaise surprise par la suite. Si vous n’avez aucun problème à vous asseoir en arrière, le hamac est à une bonne hauteur.

Conseil n° 3 : hamac en corde ou hamac en tissu – lequel est le meilleur ?

Il n’y a pas non plus de réponse générale à cette question. Ici, c’est votre goût qui décide en grande partie, mais un hamac fait de cordes au crochet présente un inconvénient notable par rapport à un hamac en tissu :

Outre le fait que l’effort à fournir pour crocheter est beaucoup plus important que pour couper un hamac en tissu, vous ne pouvez pas non plus emporter votre téléphone portable, vos clés ou d’autres petits objets sur le tapis. Du moins pas sans craindre que vos affaires ne tombent par les trous sur le sol.

Cependant, qui emporte son téléphone portable pour se détendre dans le hamac ?

Conseil 4 : Fixation du hamac – tiges en bois ou œillets à trous ?

Lors de nos recherches pour cet article, nous avons remarqué principalement deux types de hamacs.

L’un est le hamac dont le tissu ou les cordes sont maintenus larges de chaque côté à l’aide d’un poteau en bois. Les barres reprennent donc la charge qui provient du tissu et la répartissent. La forme large vous permet également d’utiliser votre hamac pour deux personnes.

D’autre part, il y a le type hamac, qui est fixé avec des boucles ou des œillets à trous fermement rivetés. La forme contractée aux extrémités respectives donne au tapis sa forme typique et populaire.

Conseil 5 : Hamac pour enfants – aire de jeux et de repos

Un hamac avec trois enfants

Les enfants aiment être actifs – alors quoi de mieux que d’avoir leur propre hamac dans le jardin ? Ils peuvent y imaginer ce que c’est que de pouvoir voler, de monter dans un bateau pirate et, lorsque leurs réserves d’énergie sont épuisées, ils s’allongent simplement sur le dos et se demandent quel animal passe devant eux dans le grand nuage dans le ciel.

Notre conseil : placez un matelas souple, par exemple un matelas pneumatique, sous le hamac. Ainsi, les petits ne pourront pas se blesser s’ils sont trop actifs en jouant dans le hamac.

Conseil 6 : Hamac pour balcon – pas une question d’espace

Vous n’avez pas de jardin, mais vous ne voulez pas vous priver d’un hamac ? Pas de problème ! Soyez créatif et utilisez l’espace dont vous disposez.

Le mieux est d’avoir un balcon de taille moyenne à grande, et vous pouvez attacher votre hamac à la balustrade. Mais faites vérifier à l’avance si la statique est conçue pour cela.

Notre conseil : pour les personnes disposant d’un petit balcon, une balançoire hollywoodienne ou un meuble en palettes conviennent.

Conseil n°7 : le confort à la puissance 10 – un hamac pour deux personnes

Comme déjà mentionné au point 4, un hamac peut être construit pour deux personnes. Il suffit d’une bande de tissu plus large et d’un meilleur ancrage en raison du poids corporel plus élevé.

Un hamac pour plusieurs personnes augmente le confort, mais il demande aussi plus de considération. Parce que si une personne se déplace trop rapidement, l’autre peut tomber du tapis.

Conseil 8 : Fixez le hamac à l’intérieur

Vous n’avez ni jardin ni balcon ? Ne désespérez pas ! Vous aussi, vous pouvez réaliser votre rêve d’avoir un hamac dans votre appartement !

Il vous suffit de disposer de poutres ou de murs utilisables dans lesquels vous pouvez percer des trous d’ancrage.

Si vous n’êtes pas sûr, demandez à un expert la capacité de charge et la statique des murs. Rien ne serait plus ennuyeux si vous détruisiez vos murs en réparant le hamac, n’est-ce pas ? Après cela, vous méritez une petite sieste !