Comment faire un potager surélevé ?

Sommaire

Vous voulez cultiver des légumes ou des fruits frais à partir de votre propre jardin mais vous n’avez pas beaucoup d’espace ou la surface est trop inclinée ? Une réponse courante et pratique à cette situation est le potager surélevé. Il s’agit d’un carré de jardinage, construit en hauteur, qui peut être installé dans les zones limitées et les petits espaces. Pour ceux qui recherchent une option plus durable pour leurs cultures, le potager surélevé est une excellente solution.

Dans cet article, nous allons expliquer comment faire un potager surélevé et ce qu’il faut prendre en compte avant de commencer le projet.

Étape 1 : Planifiez votre potager

Avant de commencer tout travail manuel, planifiez votre projet. Réfléchissez bien aux dimensions de votre potager surélevé, à la quantité de terre vous souhaitez y ajouter, à ce que vous allez cultiver et à sa localisation. En fonction de l’emplacement que vous choisirez, vous pouvez choisir entre le bois et le béton pour la structure du potager.

  • Choisissez une zone exposée au soleil.
  • Mesurez l’espace dont vous disposez pour installer votre potager.
  • Déterminez quels types de plantes vous allez cultiver.
  • Choisissez le matériau pour construire votre potager surélevé.

Étape 2 : Rassembler le matériel

Une fois que vous avez planifié votre potager, il est temps de rassembler les fournitures et outils nécessaires pour le construire. Vous devrez acheter de la terre et des engrais, ainsi que des planches de bois, des bâches géotextiles, des toiles de paillage, des rondins et des poutres. Si vous utilisez du bois, assurez-vous qu’il est exempt de produits chimiques nocifs et qu’il n’est pas traité avec un produit antifongique.

  • Achetez de la terre et des engrais.
  • Rassemblez des planches de bois, des bâches géotextiles et des toiles de paillage.
  • Assurez-vous que le bois n’est pas traité et est exempt de produits chimiques nocifs.
  • Choisissez des rondins et des poutres pour la structure.

Étape 3 : Dessinez le schéma du potager

Maintenant que vous avez toutes les fournitures, il est temps de tracer le schéma du potager. Vous pouvez utiliser des cordes et des piquets pour marquer les limites de votre jardin. Utilisez une bêche pour creuser les fosses et délimiter les bords de votre potager. Assurez-vous de ne pas endommager les racines des arbres ou autres plantes existantes en effectuant des travaux.

  • Tracez les limites du potager avec des cordes et des piquets.
  • Utilisez une bêche pour creuser des fosses.
  • Marquez attentivement les limites de votre potager.
  • Ne pas endommager les racines des plantes existantes.

Étape 4 : Construire la Structure

Une fois que vous avez dessiné le schéma du potager, il est temps de construire la structure du potager. Les rondins doivent être soigneusement placés pour former la base de la structure. Une fois que les rondins sont en place, les poutres peuvent être disposées par-dessus pour créer un cadre solide. Pour terminer, les planches de bois peuvent être attachées aux poutres et à la structure globale.

  • Placez les rondins pour former la base de la structure.
  • Disposez les poutres par-dessus pour créer un cadre solide.
  • Attachez les planches de bois aux poutres et à la structure.
  • Vérifiez que la structure est stable et robuste.
A lire  Quelle est la meilleure période pour semer vos graines de jardin ?

Étape 5 : Ajoutez une Couche de Bâche Géotextile

Une fois que vous avez construit et assemblé la structure du potager, il est temps d’ajouter une couche de bâche géotextile. La bâche géotextile est essentielle pour garder votre jardin en bonne santé et empêcher le sol de s’écouler. Pour ce faire, coupez la bâche en morceaux et placez-les sur le fond de votre potager surélevé. Assurez-vous de recouvrir toute la surface de votre potager.

  • Coupez la bâche en morceaux appropriés et placez-les sur le fond du potager.
  • Recouvrez toute la surface du potager avec la bâche géotextile.
  • Fixez la bâche correctement en utilisant des clous ou des agrafes.

Étape 6 : Ajoutez de la Terre et des Engrais

Une fois que vous avez installé la bâche géotextile, il est temps d’ajouter le mélange de terre et d’engrais. Utilisez un seau pour mesurer la quantité de terre et d’engrais dont vous avez besoin. Mélangez la terre et les engrais à la main et versez-les dans le potager. Remplissez le potager avec la terre et les engrais jusqu’à ce qu’il soit plein.

  • Mesurez la quantité de terre et d’engrais dont vous avez besoin.
  • Mélangez la terre et les engrais à la main.
  • Versez le mélange de terre et d’engrais dans le potager.
  • Remplissez le potager jusqu’à ce qu’il soit plein.

Étape 7 : Plantez les Légumes et les Fruits

Lorsque votre potager est rempli de terre et d’engrais, vous pouvez désormais planter vos légumes et fruits favoris. Creusez des trous plus profonds pour les grands légumes, comme les tomates, les poivrons et les concombres. Placez les graines ou les plantes directement dans les trous et remplissez-les de terre. N’oubliez pas de pulvériser de l’eau sur le potager après la plantation.

  • Creusez des trous plus profonds pour les grands légumes.
  • Plantez les graines ou les plantes dans les trous.
  • Remplissez les trous de terre et appuyez doucement pour les compacter.
  • Pulvérisez de l’eau sur le potager après la plantation.

Étape 8 : Ajoutez une Toile de Paillage

Les toiles de paillage sont un excellent moyen de protéger et d’améliorer le sol de votre potager. Elles permettent d’empêcher les mauvaises herbes de pousser et aident également à conserver l’humidité du sol. Recouvrez donc le sol de votre potager d’une toile de paillage et attachez-la solidement. Vous pouvez également utiliser une bâche géotextile supplémentaire si vous le souhaitez.

  • Recouvrez le sol de votre potager d’une toile de paillage.
  • Attachez-la solidement avec des agrafes ou des clous.
  • Utilisez une bâche géotextile supplémentaire pour plus de protection.
  • Vérifiez que la toile de paillage est bien posée.

Étape 9 : Entretenez et Arrosez Votre Potager

Une fois que toutes les étapes ci-dessus sont achevées, votre potager surélevé est prêt à être arrosé et entretenu. L’arrosage doit être fait 2 à 3 fois par semaine et la terre doit être retournée fréquemment pour assurer un drainage efficace. De plus, désherbez régulièrement le potager et enlevez les mauvaises herbes avant qu’elles ne s’enracinent. Suivez ces étapes simples et vous obtiendrez certainement les résultats escomptés.

  • Arrosez le potager 2 à 3 fois par semaine.
  • Retournez la terre souvent pour assurer un drainage adéquat.
  • Désherbez régulièrement le potager.
  • Enlevez les mauvaises herbes avant qu’elles ne s’enracinent.
A lire  Plan de potager permaculture sur 100 m2 en 5 étapes

Utiliser une bâche sur mesure pour son potager surélevé

Afin de bien réaliser son potager surélevé, vous pouvez utiliser une bâche sur mesure pour que votre potager ait un bon rendement.

Pourquoi utiliser la bâche pour son potager ?

La bâche est un outil qui est utilisé depuis des siècles pour différents travaux. Elle sert à protéger un matériel de l’humidité ou de la chaleur. Sur le plan botanique, la bâche permet au mieux aux plantes de grandir dans des conditions thermiques idéales. Cela permet aux plantes de bien pousser à n’importe quelle saison de l’année. La bâche est aussi recommandée pour les terres ayant une pente douce, car cette dernière permet de retenir la terre. La bâche évite les éclaboussures sur les plantes dans un potager, elle diminue le risque de maladies cryptogamiques qui permettent ainsi aux plantes d’être propres à la consommation.

L’avantage de la bâche réside sur le plan de sa longévité et de sa résistance aux intempéries, aux rayons UV et même aux piétinements.

Les différents types de bâche

Les bâches sont catégorisées selon leur grammage. En général, une bâche peut perdurer jusqu’à 15 ans et voir plus pour d’autres modèles. La première catégorie est le film de paillage de 20 à 25 g/m2. C’est le plus adapté pour les cultures potagères. Elle est fine, mais elle est très résistante. Cette bâche est disponible sur mesure et aussi colorée afin de faciliter le développement des fruits et des légumes. La seconde catégorie de bâche est le film de paillage de 90 g/m2. C’est une bâche qui est idéale pour les grandes plantations massives telles que les haies, les bordures végétalisées. Enfin, les toiles de 130 g/msont d’une grande robustesse et résistance. Elle résiste aux piétinements tout en assurant le maintien de la terre, des talus et des rocailles.

 Comment choisir sa bâche pour son potager surélevé ?

Les bâches sont disponibles en différentes formes. Elle existe en rouleau, en disque et en dalle. Les grammages énumérés précédemment dépendent de votre ultime choix. Vous pouvez choisir une bâche de paillage organique qui est 100 % naturelle. Elle est biodégradable après des années d’utilisation. Elle est faite de paillis de coco ainsi que de sisal. Elle dure néanmoins moins longtemps que celle d’une bâche synthétique. Son principal avantage est qu’une fois décomposée, elle améliore la structure du sol et favorise ainsi son drainage. Pour un potager surélevé, la décomposition peut être retardée et donc vous gagnerez sur la résistance. Si vous voulez une bâche plus résistante, vous pouvez choisir la bâche synthétique. Sa durée de vie de 15 ans et plus vous permet de ne pas changer de bâche fréquemment.

Sur le plan de la couleur, la bâche est originalement neutre. Mais vous pouvez choisir et commander dans n’importe quelle couleur pour votre potager. La bâche de paillage verte est très utilisée pour les cultures de fruits et légumes dans un potager surélevé. Cette couleur joue le rôle de stimulateur de croissance pour les fruits et légumes.

Caroline

Caroline

Je travaille en tant que décoratrice d'intérieur et j'adore partager mes créations et mes conseils sur les réseaux sociaux et sur Bricoccasions, mon blog.