Bien choisir son tournevis dynamométrique

Set de tournevis électricien

Sommaire

Il se peut que rien que ce terme vous semble être du chinois… Pourtant comme vous allez le lire, tout cela n’est pas si compliqué. Vous avez sûrement une bonne raison d’être arrivé là : besoin d’acheter un outil spécifique pour le travail ? Un nouveau hobbie vous amène à vous équiper ? Dans tous les cas, nous essaierons d’être de bon conseil pour vous.

Définition, usage, spécificités techniques : nous allons faire le tour ensemble de ce qu’il y a à savoir au sujet du tournevis dynamométrique.

Sa principale fonction : gérer la force de serrage

Définition technique

Tous les tournevis servent à “tourner des vis”, cela semble évident. Mais le tournevis dynamométrique a la capacité bien particulière de gérer avec précision la force de serrage appliquée dans le mouvement de vissage.

Cette force de serrage se calcule en cNm : les centi Newton par mètre. Le Newton, qui tient son nom du célèbre physicien Isaac Newton, est l’unité de mesure de la force. On calcule donc la capacité de serrage d’un tournevis dynamométrique en comptabilisant le nombre de Newton par mètre, le mètre représentant ici la longueur du levier.

Tout cela est un peu technique, mais cela vous permettra de comprendre par la suite pourquoi chaque fiche produit mentionne le nombre de cNm d’un tournevis dynamométrique. C’est sa principale caractéristique.

Comment régler la force de serrage

Il existe des tournevis pour lesquels la force de serrage est réglable, et d’autres pour lesquels elle est fixe. Les tournevis dynamométriques fixes sont notamment utilisés dans le cas où vous effectueriez un geste répétitif nécessitant constamment la même force. À vous de choisir alors le tournevis en fonction de la force de serrage définie de base.

A lire  Comment construire une commode en palissandre ? Guide complet.

Pour le tournevis à force de serrage réglable, veillez déjà à vérifier la fourchette de réglage qui vous est proposée, afin de vous assurer qu’elle couvre bien tous vos besoins. Ensuite, jetez un œil au degré de précision du réglage, ainsi qu’à sa facilité. Certains sont réglables à la main, d’autres sont électroniques et donc potentiellement plus fiables.

Les différents types de tournevis dynamométriques

L’importance du type de manche

Il existe trois types de manches distincts pour les tournevis dynamométriques. Le premier et le plus commun est le manche droit, qui lui donne le même aspect qu’un tournevis traditionnel.

Les deux seconds types sont moins courants. Le manche en forme de T permet une meilleure prise en main, il est néanmoins moins maniable et ne se glisse pas aussi facilement dans les petits espaces. Le manche dit “pistolet” est vraiment typique des tournevis dynamométriques ou des modèles à cliquet, et sont moins connus du grand public.

Les autres caractéristiques importantes

Certains de ces tournevis ont un usage bien précis, alors n’hésitez pas à faire des recherches spécifiques à ce sujet. Nous pensons notamment aux modèles adaptés à la réparation de téléphones et tablettes par exemple,ou encore les modèles d’horlogerie. Ils nécessitent une très grande précision, que ce soit dans la finesse des embouts ou dans la force de serrage déployée.

D’autres cas nécessitent des modèles de tournevis dynamométriques spéciaux : les électriciens auront forcément besoin de manches isolés, pour ne pas risquer une électrocution.

Enfin, autre caractéristique qui vous paraîtra peut-être importante selon votre situation : la présence ou non d’un petit écran électronique pour gérer le serrage.

A lire  Rénover sa cuisine : les erreurs à éviter

Les métiers qui nécessitent un tournevis dynamométrique

Comme cité ci-dessus, un des principaux métiers concerné par ce type d’outillage est le milieu de l’électricité. Les électriciens utilisent souvent le tournevis dynamométrique, quel que soit le type de chantier qu’ils effectuent. Qu’il s’agisse de chantiers de maison individuelle, dans des collectivités ou encore dans le milieu industriel, cet outil leur est bien utile.

Les métiers de précisions sont concernés eux aussi. On peut aisément comparer les horlogers et les réparateurs de téléphones mobiles dans ce contexte. Ils ont tous besoin d’intervenir sur de toutes petites pièces, pour lesquelles un serrage trop fort serait malheureusement fatal. Il leur est donc primordial de s’équiper de ce type d’appareil, pour gérer avec minutie le vissage des petits éléments qu’ils ont entre leurs mains.

Dans le domaine de la calibration d’appareils de mesure, le même cas de figure se présente. Mais à une échelle beaucoup plus grosse, en mécanique de tous types, un tournevis dynamométrique sera aussi apprécié.

Dans tous les cas, il faut savoir qu’un tournevis dynamométrique doit vous être fourni avec un certificat d’étalonnage (DIN EN ISO 6789:2003) pour vous assurer qu’il est parfaitement réglé. Il est conseillé par ailleurs de faire étalonner son matériel régulièrement.

Caroline

Caroline

Je travaille en tant que décoratrice d'intérieur et j'adore partager mes créations et mes conseils sur les réseaux sociaux et sur Bricoccasions, mon blog.