Magnifique olivier en pleine campagne

L’olivier : quand et comment les tailler – Conseils d’experts

Le soin parfait d’un olivier passe par une taille appropriée. Mais quel est le bon moment et quelle quantité faut-il tailler ?

Taille de l’olivier

Taille : Les pousses trop longues sont raccourcies pour maintenir la couronne extérieure en forme.

Vous ne pouvez pas vous tromper en taillant votre olivier. Surtout si l’arbre est utilisé à des fins ornementales et que l’on n’accorde aucune valeur à un rendement particulièrement élevé en olives. 

Parce qu’un olivier est extrêmement tolérant à la taille et qu’il pousse de nouvelles pousses même à partir de vieux bois. Cela en fait le bonsaï idéal pour les débutants. Néanmoins, une taille habile améliore non seulement l’apparence de la robuste plante du Sud, mais aussi son bien-être.

Quand faut-il tailler les oliviers ?

Le meilleur moment pour tailler ces plantes à tubercules méditerranéennes est au printemps, après l’hivernage et avant la floraison. Les petites tailles peuvent toutefois être effectuées toute l’année s’il n’y a pas de risque de gel. Une journée ensoleillée, chaude, mais pas trop est préférable. Cela minimise le stress auquel l’arbre est exposé pendant la taille. 

Si vous voulez récolter des olives, il est conseillé de procéder à une taille aussi modérée que possible au début du printemps, car l’arbre fixe toujours les bourgeons l’année précédente. Plus les pousses d’un an sont coupées, moins il y aura de fleurs et de fruits. Une petite taille de l’olivier peut être effectuée tout au long de l’année.

Taille de l’olivier : le guide complet

La taille de l’olivier permet de maintenir la couronne en forme et d’éliminer les parties mortes ou malades de la plante. L’aération et une lumière suffisante dans la couronne sont également des raisons importantes pour la taille de l’olivier. On distingue trois formes d’élagage : La taille d’entretien, la taille d’éducation et la taille de la couronne intérieure. 

La taille d’entretien peut être effectuée toute l’année.
Ici on enlève :

  • Parties de plantes mortes
  • Parties de plantes malades
  • Reprise des pousses sur le tronc ou dans la zone des racines

La taille de formation et la taille d’élévation de la couronne servent toutes deux à façonner la couronne. Ils sont importants pour une structure de couronne durable et ordonnée. Les deux tailles peuvent être effectuées en une seule fois. Procédez comme suit :

  • Planifiez la coupe bien à l’avance
  • Utilisez des ciseaux propres et aiguisés
  • Enlever les pousses malades et mortes
  • Enlever les pousses qui poussent vers l’intérieur ou en croix.
  • Coupez les pousses de l’année précédente afin que toutes les feuilles reçoivent de la lumière.
  • Les pousses principales doivent être plus longues que les pousses latérales.
  • Scellez les plaies les plus importantes avec du baume pour les plaies ou de la cire.

Si l’objectif est d’obtenir une couronne aussi dense que possible, plusieurs branches fortes sont taillées. Cette opération peut être répétée au début de l’été lorsque de nouvelles pousses apparaissent.

Remarque : évitez de couper les pousses principales, car chaque pousse principale a une racine principale. Si vous coupez l’une des pousses principales, la racine associée mourra également.

Faut-il tailler radicalement l’olivier ?

Un homme cisaille une branche d'olivier

En fait, lorsque vous taillez votre olivier, la règle suivante s’applique : moins, c’est mieux. Mais de temps en temps, une taille plus radicale peut être nécessaire, par exemple si l’arbre n’est pas en bonne santé. 

Un arbre sain ne doit pas être coupé radicalement, car dans notre climat, l’olivier a besoin de beaucoup de temps pour combler les vides créés. Si cela s’avère nécessaire, la taille radicale ne doit être effectuée qu’au printemps. C’est à cette époque que les plantes ont le plus d’énergie, car elles se sont reposées pendant l’hiver.