Cagette d'herbes aromatiques soigneusement entretenue et recolté.

Planter des herbes aromatiques

Cultiver ses propres herbes aromatiques est à nouveau à la mode. Les herbes aromatiques sont en effet le piment de la vie et ne doivent manquer dans aucun jardin. Si vous n’avez pas assez de place, vous pouvez cultiver vos propres herbes en pot sur le rebord de la fenêtre ou dans une jardinière sur le balcon. Nous vous indiquons quelles herbes conviennent à quelle méthode de culture et ce à quoi il faut encore faire attention.

De nombreuses herbes aromatiques peuvent être plantées aussi bien dans un pot que dans une plate-bande. Les différences se situent surtout au niveau de l’entretien. En raison du volume réduit de la motte de racines, les cultures en pot doivent être arrosées plus souvent.

Dans les plates-bandes de jardin, il convient de veiller tout particulièrement au bon emplacement et à l’hivernage approprié des différentes herbes. L’élimination régulière des mauvaises herbes prend également beaucoup de temps dans les plates-bandes de jardin.

Si vous souhaitez obtenir une récolte rapide, alors préferez dans la plupart des cas acheter de jeunes plants plutôt que de les cultiver vous-même à partir de graines. Comme les pots sont souvent fortement enracinés, les jeunes plantes doivent ensuite être plantées le plus rapidement possible.

Planter correctement les herbes aromatiques :

Ameublir le sous-sol avec un substrat approprié:

  • Creuser un trou à une profondeur suffisante – la base doit se trouver au niveau du sol après l’arrosage
  • Débarrasser la plante de son pot et la placer dans le trou
  • Remplir de terre fine
  • Arroser immédiatement

Le choix des herbes

On peut grossièrement diviser les herbes en plantes annuelles et vivaces. À cela s’ajoute toutefois le fait que chaque herbe a des exigences différentes quant à son emplacement. Nous vous montrons ce à quoi il faut faire attention lors de la plantation des différentes herbes et quelles espèces vont particulièrement bien ensemble.

Une réelle diversité d'herbes aromatiques vous permettra d'assaisonner tous types de plats.

Les herbes annuelles

D’un point de vue botanique, les plantes sont considérées comme annuelles lorsqu’elles ne se reproduisent qu’une seule fois au cours d’une période de végétation continue et qu’elles meurent ensuite. Certaines plantes sont toutefois « annuelles » chez nous, par exemple en raison de leur manque de résistance à l’hiver ou de leur sélection pour des rendements élevés.

L’aneth (Anethum graveolens), la camomille (Matricaria chamomilla), la coriandre (Coriandrum sativum), la bourrache (Borago officinalis) et la capucine (Tropaeolum majus) font partie des herbes annuelles. Une règle d’or courante veut que les herbes annuelles et vivaces restent entre elles et ne soient pas assemblées. C’est tout à fait logique du point de vue de la technique de travail, car de nombreuses espèces à durée de vie courte préfèrent changer d’emplacement chaque année.

Mais il est plus important de veiller à ce que la culture voisine soit possible en raison d’éventuelles sensibilités accrues aux maladies ou d’incompatibilités qui freinent la croissance. Le représentant le plus tolérant parmi les herbes annuelles est sans doute le basilic (Ocimum basilicum), il peut même offrir à ses voisins une protection contre les parasites et les maladies fongiques grâce aux huiles essentielles qu’il contient.

Herbes vivaces

Les représentants connus des herbes vivaces sont le thym (Thymus vulgaris), l’origan (Origanum vulgare), la sauge (Salvia officinalis), la ciboulette (Allium schoenoprasum), le fenouil (Foeniculum vulgare), la sarriette (Satureja hortensis) et l’estragon (Artemisia dracunculus). La mélisse citronnelle (Melissa officinalis) est particulièrement bien tolérée – il faut juste éviter de la combiner avec le basilic, car les deux ne se supportent pas du tout. La sarriette, l’origan et la sauge, par exemple, forment un bon voisinage parmi les herbes vivaces.

Herbes méditerranéennes pour les emplacements ensoleillés

Les emplacements ensoleillés conviennent particulièrement bien à la culture des herbes méditerranéennes. Parmi celles-ci, on trouve la sarriette, le romarin (Rosmarinus officinalis), le basilic, la lavande (Lavendula angustifolia), l’origan, la sauge ou le thym.

Des herbes dans une palette

Comme beaucoup de ces espèces sont originaires du bassin méditerranéen, elles préfèrent les sols plutôt maigres, sans humidité stagnante. Lors du choix des plantes pour le parterre de jardin, il faut toutefois garder à l’esprit que de nombreuses herbes méditerranéennes ne sont pas résistantes au froid.

Parmi les herbes qui ne résistent pas à l’hiver, on trouve :

  • Le basilic
  • Verveine citronnée
  • romarin
  • Laurier

Herbes pour les endroits semi-ombragés

Le cresson de fontaine (Nasturtium officinale), l’aneth, le persil (Petroselinum crispum), le fenouil, l’estragon, la ciboulette, la livèche (Levisticum officinale), la menthe poivrée (Mentha x piperita) et la camomille ne dépendent pas en permanence de l’ensoleillement. Pour les cultiver, le côté est ou ouest d’une maison est optimal. En outre, ces plantes préfèrent généralement les sols humifères, riches en nutriments et légèrement humides.

Herbes aromatiques pour le rebord de la fenêtre

Il est judicieux de planter les herbes culinaires les plus courantes à portée de main. Car soyons honnêtes : qui aime traverser la moitié du jardin par temps froid et humide pour aller chercher une poignée d’herbes ? En ville, tout le monde ne dispose pas d’un jardin ou d’un balcon, mais heureusement, la plupart des herbes aromatiques poussent aussi très bien dans un pot de fleurs sur le rebord de la fenêtre.

Des herbes aromatiques sur le rebord de la fenêtre

Un endroit lumineux sur le rebord de la fenêtre est idéal pour cultiver des herbes aromatiques.C’est surtout en hiver que nous ne voulons pas renoncer aux herbes fraîches et aromatiques dans la cuisine. La ciboulette et le persil, par exemple, peuvent être facilement mis en pot à l’automne et cultivés à la fenêtre de la cuisine. Avec leur verdure fraîche et leurs merveilleux arômes, elles aident à dissiper toute humeur maussade pendant les mois sombres de l’année. Les herbes méditerranéennes et les herbes non rustiques devraient de toute façon être déplacées dans des pots ou des bacs avant les premières gelées afin de pouvoir les transporter dans leurs quartiers d’hiver.

Conseil : une couche de gravier ou de tessons de poterie sous le substrat permet à l’eau d’arrosage de bien s’écouler et d’éviter la stagnation de l’eau.

Il faut y veiller lors de la culture sur le rebord de la fenêtre :

  • Rempoter de temps en temps
  • Ne pas arroser trop ou trop peu
  • Ne pas oublier de fertiliser
  • Récolter correctement pour conserver une forme de croissance favorable.

Herbes aromatiques pour le balcon

Il est aussi possible de faire pousser vos herbes aromatiques en pot sur vos rebords de fenêtre ou vos balcons.

Les plus grands bacs et jardinières trouvent une place appropriée sur le balcon. En fonction de l’orientation du balcon, vous devez ici aussi tenir compte des exigences d’emplacement des différentes herbes. Un balcon orienté vers le sud offre les meilleures conditions d’ensoleillement, mais les bacs à plantes se dessèchent généralement plus rapidement et doivent donc être arrosés plus souvent. C’est exactement le contraire sur un balcon orienté vers le nord : l’eau s’évapore beaucoup plus lentement en raison du rayonnement solaire plus faible. Un balcon orienté à l’est ou à l’ouest est ainsi idéal pour la culture d’herbes aromatiques qui préfèrent les endroits semi-ombragés.

Les herbes sont plantées

Outre l’emplacement optimal et un substrat adapté, la taille des pots de plantation joue également un rôle décisif pour la réussite de la culture. Certaines herbes aromatiques – comme l’aneth et la livèche – ont des racines assez profondes et nécessitent un récipient haut en conséquence. En revanche, les plantes à racines profondes ou avec un système racinaire particulièrement développé, comme l’estragon ou l’absinthe, ne conviennent pas pour le balcon.

Les herbes aromatiques pour le jardin

Les herbes aromatiques ne sont pas seulement utilisées pour donner du goût à la cuisine, beaucoup sont également des plantes de jardin attrayantes. En raison de l’espace généralement limité, le choix des herbes doit se faire en fonction des besoins et de l’utilisation prévue. Une bonne accessibilité des plantes facilite en outre leur entretien et leur récolte.

Des herbes pour le parterre d’herbes

Dans les jardins de monastères notamment, les parterres d’herbes aromatiques sont encore souvent aménagés dans un style formel et strict. Les herbes sont alors regroupées et plantées dans des plates-bandes symétriques. Les plates-bandes sont souvent entourées de haies basses, de clôtures ou de chemins. Des chemins judicieusement aménagés entre les plates-bandes permettent d’atteindre les herbes rapidement et à pied sec, même par mauvais temps. Les plates-bandes géométriques sont relativement faciles à entretenir et une disposition claire facilite considérablement la recherche des différentes herbes.

Un parterre d’herbes bien ordonné

Il convient de tenir compte des aspects suivants :

  • Toutes les herbes ne poussent pas à tous les endroits
  • Ne pas associer des plantes annuelles avec des plantes vivaces.
  • Placer les plantes hautes au centre ou en arrière-plan
  • Planter les herbes qui aiment la sécheresse en périphérie
  • Placer les plantes envahissantes dans des zones délimitées

Dans une culture mixte avec des fleurs, des légumes ou des arbustes fruitiers, on obtient souvent des compositions très harmonieuses. Les herbes vertes, à feuilles colorées ou à belles fleurs, comme le souci, la bourrache ou la marjolaine violette, s’intègrent aussi merveilleusement bien dans les jardins d’agrément.

Certaines herbes influencent même la croissance d’autres plantes grâce à leurs substances actives, ce dont vous pouvez tout à fait tirer profit dans le potager. Le basilic entre les tomates, les concombres et les choux repousse par exemple l’oïdium et les mouches blanches des légumes. Les herbes qui se conservent bien, comme la ciboulette et le persil, peuvent également être cultivées en plus grande quantité, selon les besoins. Pour les plantes aromatiques comme l’estragon et l’absinthe, quelques exemplaires suffisent généralement.

Conseil : certaines herbes aromatiques préfèrent rester seules ou ne devraient être placées qu’à une distance suffisante d’autres plantes. La livèche, la citronnelle (Cymbopogon citratus) et l’absinthe (Artemisia absinthium) sont des « solitaires » typiques.

Herbes pour la plate-bande d’herbes hautes

Ceux qui préfèrent une plate-bande surélevée à la plate-bande de jardin habituelle peuvent y planter les herbes aromatiques les plus diverses. La plupart des herbes n’ont pas de racines très profondes. C’est pourquoi une hauteur d’environ 50 centimètres suffit souvent pour une plate-bande surélevée pour herbes aromatiques.

Parterre surélevé avec des herbes aromatiques

Une plate-bande surélevée facilite l’entretien et la récolte des herbes aromatiques 

Herbes aromatiques planter sur parterre surélever en bois.

Si vous souhaitez placer des herbes méditerranéennes dans un parterre surélevé, vous devez veiller dès le remplissage à ce que les couches inférieures évacuent bien l’eau. L’emplacement optimal de la plate-bande surélevée dépens des herbes qui y seront plantées. Certaines espèces ont besoin d’un endroit ensoleillé, d’autres se plaisent aussi à la mi-ombre.

Conseil : vous trouverez ici des instructions détaillées pour la plantation d’une plate-bande d’herbes aromatiques.

Herbes pour la spirale/l’escargot aux herbes

La spirale d’herbes, ou escargot d’herbes est une forme moderne et efficace de jardin d’herbes. Il s’agit de créer un monticule de terre en forme de spirale ou d’escargot et de l’entourer, par exemple, d’un petit mur de pierres. La taille de la spirale peut varier fortement en fonction de l’espace disponible. La forme de la colline offre différents espaces de vie aux plantes.

Au pied de la spirale, les herbes qui aiment l’humidité comme la menthe, le persil ou la ciboulette trouvent leur place. Au sommet de la spirale, le thym et la lavande (Thymus pulegioides), qui préfèrent un emplacement ensoleillé et sec, se sentent très bien.

Sur le côté nord ombragé, vous pouvez mettre de la menthe, du cresson, de l’oseille (Rumex acetosa) et de la ciboulette.

En face, sur le côté sud ensoleillé, les herbes méditerranéennes comme la sauge, le romarin et la lavande poussent très bien.