Comment construire une commode en palissandre ? Guide complet.

fabriquer un meuble en palissandre

Bois exotique de la famille des Dalbergia, le palissandre est une matière très adulée pour la décoration ainsi que la fabrication des meubles. Ce bois massif qui plus est économique est parfait pour la conception d’une commode. Comment s’y prendre pour réussir la fabrication d’une commode en palissandre ? 

Avant toute chose, il convient d’avoir une idée claire de la commode que vous désiriez fabriquer. Une fois fixé sur vos désirs, ne lésinez pas pour vous offrir les accessoires indispensables.

Après avoir acheté les bons matériaux, il faut :

  • dessiner une esquisse ;
  • choisir les bons outils ;
  • débuter par l’armature ;
  • fabriquer les tiroirs.

Différentes étapes pour la fabrication d’une commode en palissandre

La conception d’une commode notamment en palissandre est une activité créative à laquelle vous pouvez vous adonner sans grand tracas. Elle nécessite néanmoins quelques aptitudes en matière de bricolage. 

Bien que très avantageux, le palissandre demande un travail plus poussé que les autres matériaux. À part ce détail spécifique, fabriquer une commode n’est pas plus complexe lorsqu’il faut se servir de palissandre. La démarche ne change pas grandement et les constituants restent les mêmes à savoir : le cadre, la boite et les tiroirs.

Faire une esquisse du plan de la commode

La première étape pour créer la commode de ses rêves est d’avoir une idée précise de ce que l’on veut. Une fois que vous avez le modèle parfait en tête, il faut en illustrer le plan pour pouvoir s’y tenir. Cette étape est particulièrement importante pour permettre de sélectionner le bon design. Vous pouvez modifier les détails à votre guise jusqu’à obtenir le modèle qui trônera fièrement dans votre habitation.

 Il ne s’agit pas d’avoir des talents de dessinateurs hors pair pour effectuer cette étape. Assurez-vous juste d’avoir les idées claires pour tenir compte des différentes dimensions que vous désirez. Le nombre de tiroirs de votre commode ainsi que sa longueur et sa largeur sont des détails qui devront paraître depuis votre plan. Décidez également de sa capacité de rangement en délimitant la profondeur. 

Ces détails devront tenir compte de l’espace dont vous disposez pour votre commode et aussi de l’utilisation que vous désirez en faire. Laquelle vous convient : taille réduite ou grandeur nature ?

Choisir les outils nécessaires pour fabriquer la commode

Une fois que votre plan est prêt et que les dimensions sont prises, il faut s’assurer de disposer du matériel nécessaire pour mener à bien les travaux.

 Procurez-vous donc les planches du précieux palissandre qui est la pièce maîtresse de votre œuvre. 

A lire  Construire soi-même un banc en bois massif

Attention, vous n’en trouverez pas en nature et il est relativement plus cher que les autres types d’acajou. Même si son prix augmente avec la demande grandissante, il est assez prisé et accessible dans les tropiques. 

Pensez à vous munir d’une scie circulaire pour découper les planches en tenant compte des mesures. Si vous n’êtes pas épris de cette tâche, vous pouvez opter pour un kit fait sur mesure. Les planches préalablement découpées vous seront ainsi plus faciles à utiliser. 

En achetant de la colle à bois, souvenez-vous que le palissandre est plutôt difficile à coller. Vous pouvez utiliser le marteau et les clous pour la solidité de la commode. Une perceuse-visseuse, les tasseaux et les tourillons seront également nécessaires. N’omettez surtout pas les guides coulissants pour vos tiroirs et le compte est bon. 

Vous pouvez aussi rajouter quelques éléments que vous jugez utiles pour vous faciliter la tâche si vous avez quelques notions. Les tenons et les mortaises peuvent vous aider à obtenir une base solide. N’hésitez pas à louer une défonceuse pour les réaliser.

Débuter par l’armature

Avant de monter les pièces, il faut avoir une bonne base et cela commence par le cadre. Il sera utilisé par la suite comme support pour les différentes parois de votre commode. Pour le réaliser, vous pouvez vous servir des planches prédécoupées ou les scier vous-même en tenant compte des mesures relevées plus tôt. 

Les montants doivent être également découpés. C’est un travail plutôt méticuleux étant donné la spécificité du bois sur lequel vous travaillez. Une fois les montants obtenus, servez-vous d’une craie ou d’un feutre pour marquer les points de jonction. Utilisez ensuite la perceuse pour faire des trous où les tourillons seront insérés.

Fabriquer les tiroirs

Finaliser votre commode en palissandre revient à assembler les pièces manquantes sur la structure préalablement obtenue. Commencez par réaliser les tiroirs en formant de petits rectangles avec les planches de palissandre. Les vices serviront à les maintenir entre elles pour un assemblage solide et durable. 

La face interne de votre cadre servira à retenir deux panneaux latéraux grâce aux vices. Les tasseaux y sont rattachés en guise de glissières pour les tiroirs que vous avez confectionnés.

Les guides doivent également être fixés sur les côtés latéraux. Après cette étape, passez à l’assemblage du fond. En faisant par la suite celui de la façade, assurez-vous qu’elle soit disproportionnée par rapport aux tiroirs. Leur côté doit être légèrement moins large. 

A lire  Tuto : comment remplacer le placage endommagé d'un meuble ?

Faites-vous ensuite aider des tourillons du côté des arêtes pour assembler la planche du dessus. La dernière planche correspond à la fermeture du dos de votre commode faite de palissandre. 

Pourquoi opter pour le palissandre dans la construction ou la décoration

Bois de palissandre

Le palissandre fait directement référence à un bois dur à la couleur foncée. Il existe cependant diverses essences de bois qui portent le nom de palissandre. Leurs principales caractéristiques étant une densité et une résistance remarquables, ils sont très utiles. Le palissandre intervient dans la construction de meubles et dans la confection d’instruments. 

Sa durabilité est également exprimée au travers de l’appellation noces de palissandre qui se célèbre après 65 années de mariage. Ce matériau ne se brise pas, ne se corrode pas et peut supporter de lourdes charges.

En plus d’être facile à travailler, le palissandre résiste à tous types de taches et aux rayures. Il dispose en outre de valeurs antiseptiques, thérapeutiques et antibactériennes. Son arôme particulier fait de lui un élément assez suscité dans la décoration intérieure. Il a une odeur semblable à celle d’une rose, s’associant parfaitement à tous styles de décoration. Il leur apporte une touche authentique et naturelle. 

Ce matériau qui est incontournable et intemporel dans toute décoration se décline sous diverses couleurs. Vous laissant ainsi un large éventail de choix, pour parer vos intérieurs. Avec son lustre naturel, ce bois illumine tous les intérieurs qu’il intègre. 

Il est impossible de parler du palissandre sans souligner son côté écologique. Ce bois, en plus d’être entièrement naturel, n’est pas nuisible pour l’environnement. 

Le palissandre, bien qu’il soit une matière couteuse, offre un rapport qualité prix non négligeable. 

Investir dans cette matière est sans doute le choix le plus judicieux que vous aurez à faire. Il est vrai que l’investissement peut paraitre onéreux à court terme, mais à terme il sera plus économique. 

Concevoir une jolie commode à partir du palissandre n’est pas une activité compliquée, mais elle a une exigence. Pour ne pas improviser, commencez par vous faire une idée précise sur les plus petits détails de votre meuble de rangement. Achetez ensuite le nécessaire pour fabriquer votre commode, puis mettez-vous à l’action pour la fabriquer. La fabrication débutera par la base de la commode, ensuite viendra le tiroir et la dernière étape sera la pose des accessoires.