Quelle est la température minimale supportée par une tomate?

Une agricultruce cueille des tomates cerises dans son jardin

Sommaire

Lorsqu’il s’agit de la culture de tomates, il est important de comprendre quelle est la température minimale que la plante peut supporter. Plusieurs facteurs peuvent affecter la capacité de la tomate à résister à des températures plus basses, et il est nécessaire de connaître ces limites afin de s’assurer que la plante obtiendra le meilleur rendement possible.

La tomate est sensible au froid

Les tomates sont très sensibles aux températures basses et peuvent souffrir rapidement et gravement lorsqu’elles sont exposées à des températures inférieures à leur seuil de tolérance.

La tomate est un légume-fruit d’été qui aime les conditions chaudes et ensoleillées pour sa croissance et sa production. Bien que certaines variétés de tomates puissent être cultivées en hiver, cette plante n’est pas adaptée aux climats rigoureux.

La tomate demande une température moyenne élevée pour sa croissance avancée et son développement complet. La température minimale supportée par une tomate peut varier entre 8 et 10 degrés Celsius, bien que des températures plus basses ne soient pas impossibles.

La plupart des variétés de tomates sont plus sensibles aux basses températures qu’aux hautes températures, ce qui peut entraîner des dommages si la plante est exposée à des températures inférieures à 8°C pendant une période prolongée.

Lorsque la température descend en dessous du seuil de tolérance de la tomate, les cellules subissent des dommages au niveau moléculaire. Les membranes cellulaires sont altérées, ce qui modifie le taux hydrique et le pH intracellulaire et provoque une perte d’eau par osmose inverse.

Les taux élevés de dommages cellulaires induits par le froid sont responsables des symptômes visibles tels que les taches brunes sur les feuilles, les fruits mous ou ratatinés et la germination retardée ou inexistante.

En outre, lorsque la plante est exposée à des températures inférieures à 8°C pendant un certain temps, elle risque de mourir. Les agriculteurs doivent prendre en compte ce facteur lorsqu’ils planifient leurs récoltes de tomates et doivent surveiller attentivement les prévisions météorologiques afin de protéger leurs cultures contre les gelées printanières et précoces.

Dans certains cas, il est possible d’utiliser des couvertures végétales ou non végétales pour protéger les jeunes plants contre le froid. Il existe également plusieurs variétés résistantes au froid conçues spécifiquement pour résister aux conditions hivernales plus froides. Enfin il y a des petites astuces pour reprendre un plant de tomates gelées.

A lire  Comment couper des branches en hauteur en toute sécurité ?

Ces variétés offrent un meilleur rendement en termes de qualité et de quantité même si elles ne produisent pas autant que les variétés classiques cultivées en été. Enfin, il est important d’avoir une bonne ventilation autour des plants car l’humidité stagnante favorise la production de moisissure qui peut endommager considérablement les jeunes plants sensibles aux gelures nocturnes.

Bien que certaines variétés soient plus résistantes au froid que d’autres, la meilleure façon de garantir un bon rendement est de respecter scrupuleusement la gamme optimale des températures pour la culture des tomates afin d’en obtenir une culture satisfaisante et saine.

La température idéale pour les tomates

Une tomate est une plante annuelle de la famille des Solanacées. Elle est originaire du Nouveau Monde et ses variétés sont largement cultivées dans le monde entier.

Le climat idéal pour la culture des tomates est chaud et ensoleillé, et la température optimale varie en fonction de la variété et de l’emplacement. La température minimale à laquelle une tomate peut survivre varie considérablement selon les conditions environnementales et les variétés.

En général, les variétés tropicales peuvent survivre à des températures plus basses que les variétés subtropicales ou tempérées. Les feuilles des tomates tropicales sont plus résistantes au froid que celles des autres variétés.

En général, les tomates ne peuvent pas survivre à des températures inférieures à 5°C (41°F). La plupart des variétés supportent une baisse temporaire de la température jusqu’à 0°C (32°F).

Des températures plus basses que cela peut endommager ou tuer la tomate, en particulier si elles se maintiennent pendant une période prolongée. Les tomates cultivées à l’extérieur ne peuvent pas être plantées avant que les gelées nocturnes soient passées et que la température du sol ait atteint 10°C (50°F).

Les plantules de tomates qui sont mises en terre trop tôt risquent d’être endommagées par le froid et leurs racines ne seront pas correctement développées. Les tomates, comme beaucoup d’autres cultures, ont un meilleur rendement lorsqu’elles sont cultivées dans un climat chaud.

La température optimale pour leur croissance est comprise entre 21°C (70°F) et 27°C (80°F). Des températures supérieures à 31°C (88°F) peuvent endommager les fleurs et limiter la production de fruits. Pendant les périodes de forte chaleur, il est important de surveiller attentivement les plantes et le sol et d’arroser régulièrement pour éviter un stress hydrique.

A lire  Planter de l'ail : comment réussir sa culture ?

Les sols trop froids ou trop chauds peuvent causer des problèmes aux racines des tomates, ce qui affectera directement leur croissance et leur production de fruits. Il est donc important de surveiller régulièrement la température du sol afin de s’assurer qu’elle se maintient dans la fourchette idéale pour obtenir un bon rendement.

En conclusion, il est important de savoir quelle température minimale une tomate peut supporter. Une température inférieure à 10°C peut endommager la plante et entraîner sa mort.

Les tomates peuvent survivre à des températures plus basses mais seulement pendant une courte période et en prenant des mesures adéquates pour minimiser les dommages. Il est donc essentiel de surveiller la température de l’air afin de s’assurer que les tomates sont protégées des effets néfastes des températures trop basses.

FAQ

Quelle est la température minimale supportée par une tomate ?

Les tomates poussent bien à des températures comprises entre 13 et 28°C. Une température inférieure à 13°C peut entraîner la mort des plants de tomate.

Est-ce que la tomate supporte les hivers rigoureux ?

Non, les tomates ne sont pas capables de supporter des hivers rigoureux en raison de leur sensibilité aux basses températures. Elles ont besoin d’un climat chaud et sec pour pousser.

Est-ce que les tomates peuvent survivre à des températures plus basses ?

Oui, mais seulement pour une courte durée. Les tomates sont capables de survivre à des températures légèrement inférieures à 13°C, cependant, cela ne devrait pas être une pratique régulière et elles ne devraient pas être exposées à des températures inférieures à 0°C.

Les tomates sont-elles sensibles aux variations de température ?

Oui, les tomates sont très sensibles aux changements brusques de température. Les variations de température peuvent provoquer des blessures sur les fruits et endommager les plantes.

Qu’est-ce qui se produit si je cultive des tomates à des températures inférieures à 13°C ?

Si vous cultivez des tomates à des températures inférieures à 13°C, vous risquez d’endommager vos plantes et vos fruits et de réduire leur productivité. Il est donc important de maintenir les plantes à une température minimale comprise entre 13 et 28°C.

Caroline

Caroline

Je travaille en tant que décoratrice d'intérieur et j'adore partager mes créations et mes conseils sur les réseaux sociaux et sur Bricoccasions, mon blog.