Quelle est la différence entre le décapage et l’aérogommage d’un meuble en bois ?

Un homme gratte un bois ancien

La restauration de meubles est un travail minutieux et artistique qui nécessite l’intervention d’un professionnel. À cause d’un budget limité, vous pouvez envisager de procéder vous-même à la rénovation de vos meubles en bois. 

Vous sentez-vous à l’aise avec le matériel de bricolage et souhaitez-vous rénover votre vieille armoire en bois ? 

Si oui, vous aurez besoin d’un matériel de compétition. Vous devez vous munir des éléments tels que :

  • Support papier abrasif ;
  • Papier de verre ;
  • Ponceuse manuelle ou électrique ;
  • Spatule ;
  • Grattoir à peinture ;
  • Couteau à mastic ;
  • Laine d’acier (pour la restauration) ;
  • Pistolet à air chaud ;
  • Pistolet de soudage ;
  • Masque, gants et lunettes ;
  • Décapant ;
  • Colle à bois blanche ;
  • Vernis ;
  • Etc.

Vous devez être équipé et méthodique. La maîtrise de certaines techniques s’impose. La rénovation des meubles est une opération délicate qui doit se faire suivant des étapes précises. L’une des étapes les plus importantes pour effectuer ce travail consiste au décapage du meuble. Il se fait de diverses manières, par aérogommage, par hydro gommage ou par d’autres procédés. 

L’aérogommage est l’une des techniques de décapage du bois.

Pour effectuer le décapage d’un meuble à bois, différentes options se présentent à vous quand vous appliquez la nouvelle peinture ou teinture. 

Vous pouvez choisir le ponçage comme technique de décapage. Il permet d’effacer les couches extérieures afin que vous puissiez atteindre le bois brut.

Vous pouvez utiliser un décapant chimique. Ils sont conçus pour se débarrasser de la surface extérieure dure qui a été appliquée sur le bois. 

En quoi consiste le décapage d’un meuble en bois ?

Si vous voulez rénover un vieux meuble en bois, vous devez au préalable essayer de trouver la finition d’origine. Cela permet de savoir quel est le meilleur produit à acheter pour restaurer les meubles pendant la phase de décapage. 

Pour y parvenir, vous pouvez utiliser un produit déparaffinant ou, à défaut, diluer de la soude caustique dans de l’eau, suivant certaines proportions. Vous devez laisser agir le produit avant de gratter le meuble à l’aide d’une spatule. Une fois ce travail effectué, vous devez passer au décapage proprement dit.

Décaper un meuble en bois signifie que vous le débarrassez des anciennes finitions qui y ont été appliquées. Ce travail de préparation a pour finalité d’obtenir un bois brut. Les anciennes finitions sont des couches protectrices. Ce qui explique pourquoi elles peuvent être très difficiles à enlever. Avec les bons outils, la tâche devrait être un peu plus facile. 

Le décapage du bois est nécessaire avant de commencer à appliquer la nouvelle peinture ou teinture. Et pour cela, vous avez le choix entre différentes options.

A lire  Quelles sont les utilisations pour un sécateur électrique ?

Vous pouvez procéder par la technique de l’aérogommage.

Le décapant chimique

Un décapant chimique peut être utilisé, il est important que vous fassiez preuve de prudence afin de protéger votre sécurité et de protéger les autres personnes autour de vous. Ces produits chimiques peuvent être assez toxiques, car ils sont conçus pour se débarrasser de la surface extérieure dure qui a été appliquée sur le bois.

De nombreux décapants chimiques sont des produits caustiques et biodégradables. Ils pénètrent dans le bois et agit en profondeur pour séparer la finition du bois brut. Une fois que ce lien est ramolli, vous pouvez frotter le bois et enlever la couche extérieure. À défaut, vous pouvez vous servir d’un nettoyeur haute pression.

Le ponçage

Le ponçage est une autre option à considérer. Cette opération permet d’effacer les couches extérieures afin que vous puissiez atteindre le bois brut. Il existe des outils qui facilitent le processus de ponçage. Vous devrez maîtriser, la manipulation des crevasses, des bords et des fissures, à la main. 

Le ponçage prend beaucoup de temps et d’efforts. Il garantit que le bois est correctement préparé pour que la nouvelle couche de teinture adhère correctement. C’est une méthode à sec rapidité et simple à réaliser.

L’aérogommage

Mise en évidence du travail sur un meuble avant decapage/aerogommage et après.

Cette technique de décapage peut sembler salissante à première vue. D’autres personnes estiment que le procédé est relativement coûteux. Il s’agit d’une méthode de décapage rapide et efficace. On retrouve des aérogommeuses toujours plus abordables.

Pour procéder à l’aérogommage d’un meuble en bois, vous devez vous munir d’une aérogommeuse. Cet appareil vous permettra de pulvériser un abrasif naturel sur la surface à décaper. C’est une méthode à sec qui, en plus de sa rapidité d’exécution, est aussi très simple à réaliser. L’autre avantage de l’aérogommage est qu’il n’endommage pas le bois. Ce qui est un atout à ne pas négliger.

Quand le décapage du bois est-il obligatoire ?

Nous connaissons les procédés les plus utilisés pour le décapage du bois. Dans quelle mesure cette opération est-elle nécessaire ? 

La réponse à cette question dépend des critères :

  • Type de bois avec lequel vous travaillez ; 
  • Finition originale qui a été appliquée sur le bois ;
  • Peinture ou la teinture que vous utiliserez sur le bois. 

Si d’anciennes couches de peinture s’écaillent, elles doivent absolument être retirées avant d’ajouter de nouvelles couches. Ou, s’il y a des dommages évidents au bois, vous devez vous assurer que les dommages sont réparés avant l’application de la couche de finition.

A lire  Construire un abreuvoir

Si les sous-couches ont du mal à adhérer, la nouvelle couche de peinture aura du mal à adhérer. Notons que si les sous-couches n’ont pas une bonne surface pour que la peinture puisse adhérer, il est possible qu’elles soient facilement rayées ou endommagées après l’application de la couche finale.

Certains types de teintures à bois sont plus faciles à enlever que d’autres. Le type de teinture pour bois le plus simple à enlever est la teinture transparente. Cette teinture ne sont que légèrement pigmentées et 95 % du temps, elles peuvent être enlevées sans difficultés.

Les tâches semi-transparentes peuvent être beaucoup plus difficiles à enlever, car elles pénètrent profondément dans le bois au lieu de laisser un film sur la surface extérieure du bois. Cela dépend du type de produit qui a été utilisé, car il y a des taches semi-transparentes qui s’enlèvent facilement, et d’autres qui sont beaucoup plus tenaces.

En fonction du type de finition appliquée sur le bois, et aussi de son état, vous pourrez choisir la méthode de décapage appropriée. Lors de l’opération, il se peut que certains dommages soient causés au bois. Rassurez-vous, il est possible de corriger ces défauts.

Que faire en cas de dégradation du bois lors du décapage ?

Meuble en bois massif restauré

Les différentes actions de décapage du bois peuvent entrainer des dommages légers et plus graves. La rénovation concerne souvent des pièces anciennes. Pour corriger les défauts, il faut analyser le meuble et comprendre l’origine des défauts observés.

S’agit-il simplement de fentes ? Dans ce cas, appliquez-y un retoucheur de bois. Si la profondeur est trop importante, appliquez de la pâte à bois avec une spatule pratique pour remplir complètement la fissure, en choisissant la couleur la plus appropriée. Lorsqu’il est sec, vous pouvez niveler la surface du meuble avec du papier de verre.

Le décapage est une étape de la rénovation des meubles en bois qui nécessite la plus grande attention. La réussite de cette opération est le fruit d’une véritable préparation. Il faut comprendre le travail de finition fait sur le meuble à rénover. Vous devez aussi choisir les meilleurs produits pour le décapage desdites finitions. 

Pour éviter toute exposition à des substances nocives, n’hésitez pas à protéger vos mains et vos yeux avec un équipement approprié.