Fumier ou compost pour le potager ?

Remplir un pot de fleurs ou de plantes avec du compost.

Sommaire

Le potager est une activité très appréciée des jardiniers amateurs mais aussi professionnels. Pour obtenir une récolte riche et abondante, il est important d’apporter de la matière organique à ses plantes. Les engrais organiques tels que le compost ou le fumier sont les moyens les plus simples et efficaces pour y parvenir.

Différence entre fumier et compost

Les engrais organiques tels que le compost ou le fumier sont des moyens naturels pour nourrir les sols. Leur origine est différente : le fumier est issu de déjections animales – vache, cheval, volaille… – Alors que le compost est issu de déchets végétaux (feuilles, tontes, branchages…) et peut provenir éventuellement d’aliments périssables.

Leurs propriétés sont également différentes : le fumier fournit principalement un azote rapidement assimilable par les plantes alors que le compost apporte surtout des nutriments qui se libèrent progressivement. Les deux engrais organiques offrent l’avantage de ne pas contenir de produits chimiques ni de minéraux polluants susceptibles de contaminer le sol.

Comment utiliser le fumier ?

Avant d’utiliser le fumier, il est important de le laisser «mûrir» au moins 6 mois afin qu’il perde pratiquement toute odeur et qu’il soit exempt de tout parasite. Il doit être homogénéisé car il est souvent trop riche en azote par endroits et trop pauvre en autres nutriments.

  • Le fumier doit être incorporé à la terre avant d’y planter les semis.
  • Il est également possible de le disperser au-dessus du sol en le tamisant si cela n’altère pas la qualité du sol.
  • Une couche de 10 cm en surface suffit à fertiliser le sol.
A lire  Les grenouilles dans le jardin

Comment utiliser le compost ?

Le compost doit être frais et sans résidus de plantes malades ou infectées. On peut le disposer juste avant de planter ou utiliser un compost mature pour enrichir le sol.

  • Mettre le compost sur une couche de 5 cm maximum.
  • Bien mélanger le compost avec le sol existant.
  • Utiliser le compost comme engrais à chaque fois que le sol commence à faiblir et manque de nutriments.

Bactéries et contaminations

Le fumier doit être bien traité pour éviter toute contamination bactérienne due à son contact direct avec le sol. C’est pourquoi il est conseillé de prendre certaines précautions lors de son utilisation, notamment laver ses mains après manipulation et toujours porter des gants. De même, on évite de l’utiliser sur des cultures dont la consommation se fait crus.

Le compost ne présente aucun danger pour l’homme et ses cultures lorsqu’il est correctement traité. Pour être certain de sa qualité, il est fortement conseillé d’utiliser des composts issus de sites spécialisés.

Efficacité des engrais organiques pour le potager

Le fumier et le compost font partie des meilleurs amendements naturels pour le potager. Ils permettent à long terme d’améliorer la structure et la fertilité des sols grâce à la présence de micro-organismes et de nutriments.

Les engrais organiques sont essentiels pour maintenir un bon équilibre nutritif dans le sol et favoriser la croissance des plantes et leur vigueur. Ils sont donc indispensables pour obtenir une belle récolte et leur utilisation est hautement recommandée.

Caroline

Caroline

Je travaille en tant que décoratrice d'intérieur et j'adore partager mes créations et mes conseils sur les réseaux sociaux et sur Bricoccasions, mon blog.