Comment se prémunir des accidents avec une tronçonneuse ?

un homme avec une tronconneuse coupe un arbre

Sommaire

Un accident avec tronçonneuse peut entraîner des dommages sur différentes parties du corps. Pour ce faire, il convient d’anticiper le risque en s’équipant idéalement pour la circonstance. Découvrez comment se prémunir des accidents avec une tronçonneuse.

Utiliser un casque forestier 

La tête et le visage sont les parties du corps les plus exposées aux risques d’accident avec une tronçonneuse. Il convient donc de les protéger efficacement avant d’entamer des travaux de bûcheronnage, élagage, taille et débroussaillage. Pour y parvenir, il faut se procurer l’équipement de protection adéquat à savoir : un casque forestier. En effet, outre la protection de la tête, ce dernier intègre une visière qui assure l’intégrité du visage et des yeux contre les éclaboussures de débris de bois. Vous trouverez encore plus de conseils sur le site : https://www.avis-tronconneuse.com/

Pour protéger sa tête

L’utilisateur d’une tronçonneuse peut faire une chute ou recevoir une branche d’arbre sur la tête dans le cadre de son travail. De tels chocs se soldent souvent par de graves lésions susceptibles de toucher le cerveau ou d’entraîner la mort. En utilisant un casque adapté, celui-ci réduit l’impact du choc sur la tête. Quant à la visière, elle empêche les débris d’atteindre le visage ou d’aveugler le bûcheron.

Le casque forestier pour protéger son audition

Les casques forestiers intègrent aussi une protection auditive. En effet, celle-ci s’avère nécessaire dans un environnement où le bruit excède 85 décibels. Les tronçonneuses étant capables d’atteindre 110 décibels, la protection auditive s’impose aux utilisateurs.

Protéger le haut du corps

Une faute de manœuvre pendant l’utilisation d’une tronçonneuse peut causer des dommages en haut du corps. Bien que le risque de ce type d’accident reste minime, il est préférable de l’anticiper en prenant les dispositions adéquates.

A lire  Planter de l'ail : comment réussir sa culture ?

Pour ce faire, la solution consiste à porter un manteau de tronçonneuse. Il est confectionné à partir de la même matière qu’un chap de tronçonneuse. Cette matière assure la protection efficace du haut du corps contre les risques de blessures graves pouvant éventuellement entraîner la mort.

Protection des jambes aux pieds

Les utilisateurs de tronçonneuse ont souvent tendance à négliger la protection des jambes. Pourtant cela s’avère nécessaire, car si la machine déviait pendant son utilisation, elle pourrait facilement blesser une jambe de l’utilisateur. Un choc à la jambe entraîne d’atroces douleurs et son traitement peut nécessiter des sommes conséquentes.

Pour pallier ce risque, la solution consiste à porter des jambières de tronçonneuse. Ces derniers sont confectionnés à partir de plusieurs couches de kevlar, le même matériau que celui utilisé pour la conception des gilets pare-balles.

Lorsque la tronçonneuse en marche entre en contact avec une jambière, les fibres de kevlar entraînent l’arrêt net du moteur. Dès lors, la machine n’a plus l’opportunité de causer le moindre dommage à la peau de l’utilisateur.

En utilisant une tronçonneuse, l’utilisateur peut facilement perdre le contrôle de l’engin et le voir s’échapper de ses mains.  Si la machine lui tombait sur les pieds, un tel accident pourrait le rendre handicapé, à moins de bien protéger ses pieds. Pour ce faire, l’utilisateur a besoin de chaussures anticoupure. La conception de ces dernières intègre un matériau qui bloque la rotation de la chaîne. Dès lors, la machine cesse de fonctionner lorsqu’elle tombe.

Caroline

Caroline

Je travaille en tant que décoratrice d'intérieur et j'adore partager mes créations et mes conseils sur les réseaux sociaux et sur Bricoccasions, mon blog.