L’eau de pluie une ressource gratuite et illimité

Un réservoir d'eau de pluie.

Si vous souhaitez utiliser l’eau de pluie pour l’arrosage de votre jardin, vous ne pouvez pas vous passer d’un tonneau de pluie. L’eau y est collectée et stockée. Pour que cela fonctionne, il doit toutefois être raccordé au tuyau de descente qui fait partie de chaque gouttière. Vous apprendrez ici comment procéder, quelles sont les possibilités et ce à quoi il faut absolument faire attention.

Une bonne eau d’arrosage

Il n’étonne probablement personne que la pluie qui tombe du ciel ait exactement la qualité d’eau dont les plantes ont besoin pour pouvoir pousser et s’épanouir. La pluie est en quelque sorte la forme naturelle d’irrigation. C’est pourquoi il est logique d’utiliser cette eau pour arroser le jardin en été. Pour cela, il faut que la pluie soit collectée. Pour pouvoir rassembler les innombrables gouttes individuelles qui constituent la pluie en une plus grande quantité d’eau, il faut d’abord un toit sur lequel les gouttes tombent. Du toit, l’eau s’écoule ensuite dans la gouttière et de là, elle est dirigée par un tuyau de descente soit vers les eaux usées, soit vers un tonneau de pluie. Important : il faut établir une liaison entre le tuyau de descente et le tonneau. En d’autres termes, il faut raccorder le tonneau d’eau de pluie à la gouttière. C’est relativement simple et ne nécessite pas de connaissances techniques particulières.

Raccorder le tonneau de pluie : Le principe de base

En règle générale, l’eau collectée s’écoule de la gouttière directement dans les égouts via un tuyau descendant le long du mur de la maison. Il s’agit bien entendu d’un énorme gaspillage d’eau, qui peut en outre entraîner des frais considérables, à savoir des taxes sur les eaux usées. Il est bien plus judicieux de détourner l’eau vers un tonneau de pluie ou un autre réservoir d’eau de pluie. Pour cela, il faut installer une barrière ou une sorte d’aiguillage dans le tuyau. Si l’on veut raccorder un tonneau d’eau de pluie, on ne peut donc pas faire autrement que d’entamer le tuyau sur le mur de la maison. Il existe en principe deux possibilités. Soit, on intègre dans le tuyau un élément de tuyau spécial qui dispose d’un clapet pouvant être ouvert ou fermé. Ou bien on intègre un collecteur d’eau de pluie, qui dispose souvent d’un filtre et d’un dispositif anti-débordement. Le choix entre ces deux systèmes est en fin de compte une question de goût. La pièce de tuyau est souvent moins chère, mais elle nécessite de couper le tuyau et d’en retirer une partie. De plus, il manque dans cette variante un filtre qui empêche les déchets de la gouttière d’atteindre le tonneau d’eau de pluie, ainsi qu’une protection contre le débordement.

A lire  L'importance de la nature du sol
Raccordement entre l'évacuation de l'eau de pluie accumulé sur le toit et le bac de rétention.

Installer un morceau de tuyau avec une trappe d’ouverture

Les gouttières et les tuyaux qui partent d’une gouttière sont généralement fabriqués en cuivre. Il convient donc de se procurer un tuyau en cuivre. Lors de l’achat, il faut surtout veiller à ce que le diamètre corresponde à celui du tuyau. Pour pouvoir l’installer, il faut découper un morceau de tuyau d’une longueur correspondante.

Pour ce faire, il est préférable d’utiliser une scie à main capable de couper le métal ou le cuivre. Le morceau retiré doit être plus court d’environ quatre centimètres que le morceau de tuyau avec clapet qui sera inséré. Une fois le morceau découpé, le nouveau morceau de tuyau est mis en place.

Il est important de veiller à ce que, dans la partie supérieure, le bord de la pièce de tuyau soit glissé sur le bord de la partie supérieure du tuyau. C’est le moyen le plus simple d’assurer un raccordement ou une transition aussi étanche que possible.

Dans la partie inférieure, en revanche, la pièce de tuyau doit être insérée dans le tuyau. Il n’est généralement pas nécessaire de réaliser un autre joint. Il est simplement important que la pièce de tuyau insérée soit bien fixée.

Par ailleurs, la trappe doit pouvoir être ouverte de manière à ce qu’elle mène directement au réservoir d’eau de pluie. Si l’on ouvre le clapet, une barrière se forme automatiquement dans le tuyau, qui dévie alors l’eau qui s’écoule. Si on le referme, la barrière est levée et l’eau ne peut plus s’écouler dans le tonneau.

Installer un collecteur de pluie

Celui qui souhaite raccorder ce que l’on appelle un collecteur de pluie à un tonneau de pluie a le choix entre deux variantes fondamentales.

Le principe est le suivant : le collecteur doit toujours être installé un peu plus haut que la hauteur du tonneau de pluie. La première variante consiste à retirer une partie du tuyau de descente et à insérer le filtre à pluie dans l’espace vide. En raison de la petite taille de l’élément, cette solution est souvent beaucoup plus simple que l’installation d’un morceau de tuyau.

A lire  Allumer un barbecue : le guide complet

C’est encore plus simple si l’on utilise un collecteur d’eau de pluie qui peut être raccordé au tuyau au moyen de trous de forage. La plupart du temps, il faut percer deux trous de taille différente dans le tuyau. Ces trous peuvent éventuellement être découpés à l’aide de ciseaux en cuivre. Le montage exact dépend du produit pour lequel on a opté. Il faut donc impérativement suivre les instructions de montage du fabricant.

Lors de l’achat, il faut par ailleurs s’assurer que le filtre à pluie dispose d’une protection automatique contre le débordement. Cela signifie qu’un système mécanique détecte le niveau de remplissage du réservoir d’eau de pluie. Juste avant qu’il ne menace de déborder, l’aiguillage intégré est automatiquement inversé et l’eau n’est plus déversée dans le tonneau. L’eau s’écoule certes dans les eaux usées, mais cela évite aussi beaucoup d’ennuis.

Schéma expliquant le cheminement de l'eau de pluie à travers nos installations.

Pour pouvoir raccorder un tonneau de pluie, il faut impérativement une connexion entre le tamis de pluie et le tonneau. Chaque filtre à pluie dispose d’une tubulure d’écoulement à laquelle un tuyau peut être fixé sans problème.

Pour cela, il suffit généralement d’un embout de tuyau qui permet de fixer le tuyau à la tubulure. Le tuyau permet de raccorder le fût même à une certaine distance du tuyau. Il n’est donc pas nécessaire de le placer directement à l’un des coins de la maison où les tuyaux de descente sont habituellement installés.

Il est toutefois conseillé de faire passer le tuyau le long du mur de la maison afin de ne pas créer de risque de trébuchement. Cela signifie fréquemment aussi que la distance ne doit pas être trop grande.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Utiliser l’eau de pluie de manière pratique

Si l’on a raccordé un tonneau ou un réservoir d’eau de pluie à un tuyau de descente, cela permet une utilisation très pratique de l’eau de pluie. Un collecteur d’eau de pluie, en particulier, permet de ne s’occuper de presque rien. Seul le filtre qui y est intégré doit être nettoyé régulièrement.

La manière de le faire dépend du modèle et est généralement expliquée en détail dans le mode d’emploi. Comme nous l’avons dit, l’eau de pluie est parfaite pour l’arrosage du jardin. Le raccordement d’un tonneau est vraiment simple et ne prend pas beaucoup de temps. L’effort que cela implique est garanti d’être rapidement rentabilisé.