Nous vous montrons comment faire un herbier pas à pas.

Comment créer un herbier ?

Un HERBIER (du latin : herba = herbe) est une collection de plantes. Nous constituons un herbier pour que vous puissiez connaître quelques plantes communes de votre région.

Voici comment tu dois procéder :

Collecte des plantes aussi intactes que possible

Les plantes doivent être complètes, c’est-à-dire qu’elles doivent toujours avoir des feuilles (pas de fleurs isolées). Si plusieurs plantes se trouvent au même endroit, collectez celle qui a l’aspect le plus typique (par exemple, pas la plus grande ou la plus petite, ou celle qui est pleine de traces d’alimentation).

Emportez deux ou trois exemplaires pour les presser, car tu pourras ensuite – après le pressage – intégrer le meilleur exemplaire dans ton herbier. Si vous ne trouvez qu’une seule plante à des kilomètres à la ronde, il vaut mieux renoncer à la cueillette ; il pourrait s’agir d’une plante rare, peut-être protégée par la nature. L’objectif de l’herbier est de vous faire connaître les représentants les plus courants des familles de plantes indigènes.

 Transportez les plantes de préférence dans un sac en plastique.

Ainsi, la plante cassée ne se dessèche pas trop vite. Les sacs de congélation avec une fermeture hermétique par pliage sont particulièrement adaptés. Ajoute à la plante un papier sur lequel tu as noté le lieu et la date de la découverte.

Pressez les plantes de manière appropriée.

De retour à la maison, posez chaque plante individuellement à plat sur du papier journal frais. Veillez à ce que les fleurs et les feuilles soient bien juxtaposées et si possible pas superposées. Pour mieux distinguer les plantes similaires, il faut parfois aussi presser une feuille avec la face inférieure vers le haut. Avec les doigts, vous pouvez déjà presser légèrement certaines parties de la plante sur le papier, puis placer un autre journal sur ta plante. Si quelqu’un vous aide, cela fonctionne particulièrement bien si vous enroulez lentement le journal sur la plante en partant du bord et si la deuxième personne maintient la plante en place pendant l’enroulement et améliore peut-être encore un peu la position à plat.

Placez également la note avec la date et le lieu de découverte près de la plante. Alourdissez le papier avec une plaque appropriée (carton, bois, tôle) et des poids supplémentaires (p. ex. des livres). Si vous pressez plusieurs plantes en une seule pile, il doit y avoir plusieurs couches de journaux entre deux exemplaires successifs. Vous pouvez aussi utiliser des presses à plantes que vous avez fabriquées vous-même ; nous discuterons de ce que vous pouvez faire et de la manière de les fabriquer. Il est bien sûr judicieux de choisir un endroit chaud pour le séchage.

Sèche soigneusement les plantes.

L’eau est retirée de la plante par le biais du papier journal. Le papier devient alors humide et doit être changé. Au début, il faut le changer au bout de 2 à 3 jours. Vous devez veiller à ce que les plantes soient à chaque fois bien lisses. Pour les plantes très riches en eau, vous devez à nouveau changer le papier après une semaine, jusqu’à ce que les plantes soient complètement sèches.

Avec le dos de la main, vous pouvez vérifier si les plantes sont complètement sèches : Les plantes sèches ne sont pas froides ou humides au toucher. Seules les plantes sèches se conservent et ne moisissent pas !

Fixe les plantes sur du carton à dessin ou du papier blanc rigide (DIN A4).

Plantes sur papier blanc rigide

Vous pouvez y fixer la plante de différentes manières :

  • Vous posez des bandes de papier étroites sur les tiges, les feuilles et les fleurs. Vous enduisez les extrémités des bandes de papier de colle. La plante est ainsi maintenue sur le papier sans être serrée.
  •  À la place des bandes de papier, vous utilisez du scotch.

            Au dos de la plante, vous appliquez une goutte de colle à quelques endroits et vous collez la plante directement sur le papier.

Travaillez avec calme : si vous faites par exemple une erreur de collage, il n’est généralement plus possible de retirer les plantes du papier sans les endommager.

Inscris les plantes

Écrivez lisiblement dans le coin inférieur droit :

  • Nom de la plante :
  • Famille de plantes :
  • Lieu de la découverte :
  • Date :